Assurance-vie : niveau record pour les versements depuis 11 ans, l’encours reste toutefois orienté à la baisse

Selon les chiffres publiés par France Assureurs, le premier trimestre 2022 signe un nouveau record pour la collecte en assurance-vie. Mais avec la baisse des marchés financiers, et une proportion toujours plus élevée en unités de compte, l’encours global en assurance-vie s’oriente de nouveau à la baisse.

Publié le

Assurance-vie, des versements records

France Assureurs (ex FFA) confirme l’engouement des épargnants pour l’assurance-vie, placement financier préféré des Français. La collecte nette a atteint un niveau inégalé depuis 2011, pour un mois de mars (+2,2 milliards d’euros) comme pour un 1er trimestre (+8,4 milliards d’euros). En mars 2022, les cotisations en assurance vie s’établissent à 14,3 milliards d’euros, en hausse de +1,1 milliard d’euros par rapport à mars 2021. Elles augmentent à la fois en euros, avec une progression de +0,6 milliard d’euros à 8,8 milliards d’euros, et en unités de compte (UC), de +0,5 milliard d’euros pour atteindre 5,6 milliards d’euros. La part en unités de compte représente 39 % des cotisations sur le mois et 40 % depuis le début de l’année (39 % pour l’année 2021). Les prestations s’établissent à 12,1 milliards d’euros en mars 2022, en hausse de +0,8 milliard d’euros. Elles augmentent en euros (+0,6 milliard d’euros à 9,8 milliards d’euros) et, dans une moindre mesure, en UC (+0,2 milliard d’euros à 2,3 milliards d’euros).

Versements effectués en assurance-vie (en milliards d’euros) (c) FranceTransactions.com

Record sur le 1er trimestre 2022

La collecte nette atteint un niveau inégalé depuis 2011, aussi bien sur un mois de mars (+2,2 milliards d’euros contre +2,5 milliards d’euros en mars 2011) qu’au cours d’un 1er trimestre (+8,4 milliards d’euros contre +9,6 milliards d’euros au 1er trimestre 2011). En UC, la collecte nette s’élève à +3,3 milliards d’euros, un plus haut pour un mois de mars depuis l’année 2000.
Des encours en baisse

Logiquement, avec la baisse des marchés financiers, et la proportion toujours grandissante des unités de compte, l’encours global en assurance-vie varie de plus en plus en fonction des marchés financiers. Ainsi, depuis le début de l’année 2022, avec les craintes inflationnistes et la guerre en Ukraine, les valeurs liquidatives des fonds sont en baisse.

Evolution des encours en assurance-vie (c) FranceTransactions.com

Les encours des contrats d’assurance vie atteignent 1 857 milliards d’euros à fin mars.
Transfert de contrats d’assurance-vie

Au cours du 1er trimestre 2022, 128 000 contrats d’assurance vie ont été transférés dans le cadre de la Loi PACTE (hors transferts des contrats d’assurance retraite vers un PER), après 76 000 au 4e trimestre 2021. Le montant transféré est de 4,5 milliards d’euros, après 3,1 milliards d’euros au 4e trimestre 2021, dont près de 900 millions ont été réinvestis en UC.

A lire aussi : Palmarès 2022 des contrats d’Assurance-Vie de plus de 8 ans

Rappelons que la loi PACTE a introduit la faculté de transférer un contrat d’assurance vie vers un autre contrat du même assureur, selon les modalités définies par ce dernier, tout en permettant à l’assuré de conserver l’antériorité fiscale de son contrat. Depuis presque un an, ces transferts sont facilités par l’engagement pris par les membres de France Assureurs en juin 2021 à faire bénéficier pleinement leurs assurés de cette faculté. Ils se sont engagés à aller au-delà de la loi PACTE, en adoptant un mécanisme de transfert automatique et simplifié des contrats d’assurance vie dès lors qu’il s’agit du même distributeur et que le contrat présente un caractère approprié et est conforme avec les exigences et besoins du souscripteur. Cet engagement permet aux clients des assureurs de bénéficier des produits les plus récents.

Selon Franck LE VALLOIS, directeur général de France Assureurs : « Dans un contexte macroéconomique et international toujours incertain, les Français considèrent l’assurance vie comme le produit d’épargne de référence. Au-delà de la protection de leur épargne sur le long terme, l’assurance vie leur permet aussi d’allier rentabilité et liquidité. En effet, les assureurs s’adaptent aux besoins des épargnants en diversifiant leurs offres afin de proposer les produits les plus pertinents et en simplifiant les transferts de contrat dans le cadre de la loi PACTE. »

Avis

Une remarque, un témoignage, une question ?

À lire également

Assurance-vie : le contexte actuel est favorable aux lancements de nouveaux fonds euros obligataires

Vous pensiez que les fonds euros étaient finis ? C’était avant la hausse des taux d’intérêts ! Lancer un nouveau fonds euros en 2023 sera sans doute (...)

Assurance-vie Evolution Vie / Evolution PER : une unité de compte proposant un rendement attractif et un capital garanti à l’échéance

La période d’incertitude actuelle incite les épargnants à minimiser leur exposition aux risques des marchés financiers. Les produits structurés (...)

Lily facilite la vie accélère son développement et va soutenir davantage les entrepreneurs de proximité en ouvrant son capital à GARANCE

Fondant sa stratégie de développement sur les projets de vie et l’individualité de ses membres, GARANCE a fait le choix d’investir dans une entreprise (...)

Assurance-vie / PER : Euro Rendement, un produit structuré offrant une réelle alternative aux fonds euros

Les produits structurés garantissant les coupons et protégeant à l’échéance le capital à 100% sont rares. Euro Rendement, un produit structuré émis par (...)

Assurance-vie : chute historique des versements sur les unités de compte au mois d’août et première décollecte de l’année

Sans surprise, avec la forte hausse du taux du livret A, et compte-tenu de l’incertitude pensant sur les marchés financiers, les épargnants ont (...)

ASAC NEO VIE, le nouveau contrat d’assurance-vie, assuré par Spirica, distribué par Asac-Fapès

ASAC-FAPES annonce le lancement d’Asac Neo Vie, son nouveau contrat d’assurance vie multisupport 100 % digital en partenariat avec (...)