EuroCroissance

Fonds et Contrats Euro-Croissance, késako ?

 Euro-croissance : des fonds mais aussi des contrats !

Les fonds euro-croissance sont des fonds de nouvelle génération disponibles au sein des contrats multisupports d’assurance-vie orientés vers l’investissement dans les entreprises françaises.

A l’instar des contrats en euros, des contrats euro-croissance seront lancés, ne proposant qu’une seule unité de compte, un fonds euro-croissance.

Inspirés du rapport Berger-Lefebvre d’avril 2013, ces nouveaux supports offrent un rendement sensiblement supérieur aux fonds en euros.

L’objectif de ces fonds euro-croissance est de stimuler le développement de l’investissement dans l’industrie française tout en assurant une rémunération attractive pour les épargnants en combinant risque et sécurité.

 Fonds euro-croissance : un placement à long terme

D’après les assureurs, les épargnants devraient s’attendre à des rendements compris entre 3 et 4 % pour ces nouveaux fonds, soit l’équivalent des performances actuelles des meilleurs fonds en euros, mais supérieur aux rendements moyens.

Les fonds euro-croissance offriront aussi une garantie de capital à terme après 8 ans de détention afin d’encourager l’investissement de longue durée et de donner une meilleure visibilité aux assureurs.

Enfin, pour faciliter leur arrivée sur le marché de l’épargne, le transfert d’un fond classique vers un fond "euro-croissance" sera possible tout en conservant l’antériorité fiscale acquise par les épargnants.

EuroCroissance : A la une

Prêt aux grandes entreprises : CORUM ECO dépasse son objectif de rendement de plus de +36% pour sa première année
lundi 14 octobre 2019

Les performances passées ne préjugent certes en rien de celles à venir, mais avec CORUM AM, il faut avouer que les bonnes surprises sont souvent au rendez-vous. Le plus récent produit d’investissement de cette société de gestion, CORUM Eco, aura fait plus que tenir son objectif de rendement pour cette première année d’exercice. Ce fonds permettant aux épargnants de prêter aux grandes entreprises européennes en croissance a servi un rendement de 5.45% nets des frais de gestion sur les 12 derniers mois. L’objectif avancé par CORUM était de 4%. Un écart de +36%.

Assurance-Vie ING : le contrat ING Direct Vie propose désormais davantage de choix en unités de compte
samedi 12 octobre 2019

C’est une grande évolution pour ce contrat d’assurance-vie réputé. La restriction a une nombre très limité d’unité de compte a été pendant longtemps l’argument d’ING, la simplicité avant tout. Mais face aux évolutions des marchés financiers, un éventail plus large de supports devient nécessaire. ING fait cependant deux listes parmi les 41 fonds proposés : les 12 fonds incontournables et les autres.

Courtier en produits financiers/Qualité du service client : Mes-Placements.fr récompensé pour la 4e année consécutive
samedi 12 octobre 2019

Pour la 4ème année consécutive, mes placements.fr précurseur de l’épargne en ligne depuis 1999, a été Élu Service Client de l’Année dans la catégorie Courtier en produits financiers. Ce prix récompense l’engagement des équipes, toujours à l’écoute des clients pour les accompagner au quotidien dans la gestion de leur épargne et la réalisation de leurs projets.

Disparition des fonds euros ? Une bonne nouvelle pour les épargnants !
jeudi 10 octobre 2019

Quelques assureurs annoncent clairement la couleur, le rendement de leurs fonds euros en 2019 va sérieusement chuter, ce sera du rouge sombre. Espérant ainsi appeler les épargnants à changer d’état d’esprit et à oublier les fonds euros. Du côté de chez AltaProfits, François Leneveu se veut rassurant, la fin des fonds euros, c’est plutôt une bonne nouvelle a-t-il affirmé dans un webinaire diffusé cette semaine sur ce sujet.

Assurance-vie : Crédit Mutuel Arkéa contrainte de recapitaliser Suravenir à hauteur de 540 millions d’euros, taux bas obligent
jeudi 10 octobre 2019

Les taux bas n’ont pas que des impacts sur les rendements des fonds euros. Les assureurs sont également malmenés. Les ratios prudentiels réglementaires représentent une contrainte de taille, surtout lorsque les taux d’intérêt deviennent négatifs. Le blocage des nouveaux versements sur les fonds euros n’est pas une simple mesure d’incitation pour les épargnants à s’exposer à plus de risques. Certains assureurs ne peuvent agir autrement. Crédit Mutuel Arkéa a recapitalisé sa filiale d’assurance-vie et de prévoyance Suravenir à hauteur de quelque 500 millions d’euros.